Wp craft couv web

Culture Code

Software Craftsmanship : better places with better code
Michel Domenjoud et l'équipe CRAFT

Produire du code de qualité est une question de culture, une culture de la qualité. Faire émerger cette culture dans une organisation prend du temps, car elle implique non seulement l’individu, qu’il soit développeur ou non, mais aussi l’équipe et l’entreprise dans son ensemble. Malheureusement,  trop d'équipes surnagent dans un “océan de code legacy” car la qualité a trop souvent été négligée. 

Le problème avec la non-qualité – la dette technique – est un peu le même qu’avec le réchauffement climatique : tout le monde en parle, mais peu de personnes agissent réellement !


Description de l'ouvrage

L’amélioration de la qualité du code repose sur les pratiques des développeurs, ainsi que l’environnement qui favorise ces pratiques. L’essentiel des logiciels est construit en équipe, et la manière dont les individus travaillent ensemble influe sur la qualité de ces logiciels, de même que l’environnement fourni par l’entreprise.

L’importance du geste de l’artisan-codeur

Le geste exécuté au quotidien a un impact sur le long terme. Nos pratiques individuelles de développement, notre façon d’échanger à propos du code, et la politique de gestion de la qualité, impactent la maintenabilité du logiciel et donc directement son coût. On peut avoir l’impression d’obtenir le même logiciel avec ou sans tests automatisés, que l’on ait pris le temps ou non de revoir en continu le design et la compréhension du code, mais c’est dans le temps que l’écart se creusera.

Les dangers de la non-qualité du code

La non-qualité du code a également des conséquences économiques concrètes, comme un Time To Market plus long en raison de fonctionnalités plus difficiles à ajouter ou à faire évoluer, des régressions plus promptes à apparaître qui vont prolonger les cycles de développement, des applications trop lentes et des risques d’indisponibilité accrus. L’absence de culture de la qualité explique aussi souvent un piètre degré de satisfaction et un désengagement des développeurs, qui semble être l’origine principale des 20 % de turn-over moyen qu’on observe dans le secteur informatique. De plus, le développeur démissionnaire part souvent avec un pan entier de la de connaissance du système d’information...


À qui s’adresse ce livre ?

  • Au développeur, au Tech Lead, au coach, et plus généralement à toute personne participant à la réalisation de produit logiciel, qui trouvera des éléments concrets pour emmener son équipe vers une culture de la qualité du code et mettre en œuvre les pratiques associées.
  • Au manager, au directeur technique, au DSI, qui trouvera des pistes pour faciliter un changement dans l’entreprise vers une culture de la qualité, mais aussi des éléments pour gérer efficacement la qualité du code (plus particulièrement dans le chapitre Maintenir la maintenabilité).


A propos de l'auteur

Ce livre est un ouvrage écrit collectivement, par Michel Domenjoud, Christophe Thibaut, Arnaud Huon, Abel André, Cédric Rup, Julien Tellier, Julien Jakubowski et Nelson da Costa, avec la contribution de toute la tribu CRAFT d’ OCTO Technology.